Membres

La Plateforme reçoit différents soutiens et supports soit de la part d’institutions, soit de la part de citoyen.ne.s

Les signataires institutionnels.

Ce sont les institutions, associations qui par leur statut apportent leur poids à nos revendications.

Dans un premier temps, les associations ci-dessous ont été les premiers à nous témoigner leur soutien :

Alter-NativeS –  Bruxelles Laïque –  Union Professionnelles des Sages-Femmes Belges  –  GAMS –  MDN Namur –  Graciosa asbl –  Femmes et Santé asbl –  CEFA asbl –  Garance asbl –  “Marie accouche là” Blog –  Human Rights in Childbirth –  Association Francophone des Sages-femmes Catholiques –  Fédération des maisons médicales

Ensuite, ces institutions nous ont rejoint et portent aussi les revendications de la Plateforme :

Le monde selon les femmes  –  Vie Féminine Bruxelles  –  l’Arbre de VieVicto – La naissance en lumièreCERE asblCo-Naissances LiègeTimoun asblCercle féministe de l’ULBLa Ligue des familles – Lulilo asbl

 

Les membres :

Ce sont les personnes qui se réunissent environ une fois par mois pour faire avancer le travail de la Plateforme. Des parents, des professionnel·le·s de la santé, des féministes, des militant·e·s des droits humains composent ce groupe de personnes. Ils sont bénévoles. Chacun dans la mesure de ses possibilités et compétences peut prendre en charge un projet. La Plateforme fonctionne en co-gestion entre les différents membres.

Toute personne qui souhaite rejoindre l’équipe est la bienvenue. Elle peut se signaler en envoyant un mail à info@naissancerespectee.be

Réunion membres 2017

 

Les membres fondateurs :

Ce sont les membres qui ont décidé du passage en asbl mais aussi qui sont les chevilles ouvrières de la Plateforme depuis ses débuts.

Bénédicte De THYSEBAERT, sage-femme depuis 1981, hospitalière puis enseignante et enfin indépendante, notamment en Maison de Naissance. Mère et grand-mère avec bonheur

Depuis toujours soucieuse du respect des femmes, de leur intégrité et de leur dignité. Encore à ce jour je me bâts pour une profession sage-femme compétente,  respectueuse et dans une prise en charge holistique qui garanti la meilleure sécurité de la naissance. Soulagée qu’enfin on ose parler des violences obstétricales et des protocoles systématiques nuisibles aux femmes et aux bébés. J’aime la Plateforme parce qu’elle est un lieu de parole libre, authentique, créatrice, et avant-gardiste probablement … Je fais partie également de l’association SVS ( Stop aux Violences Sexuelles) qui conscientise, informe, forme le public et les professionnels autour de toutes les violences et aussi les professionnels de la naissance.

Annick FANIEL

Florence GUIOT, maman de deux enfants, active dans des initiatives citoyennes et diplômée en éducation permanente et animation socio-culturelle.

C’est au moment de la grossesse de mon premier enfant que j’ai compris l’impact qu’une grossesse, un accouchement pouvait avoir sur une femme. Selon les cas, l’accouchement peut être vécu comme un moment d’empowerment de la femme ou au contraire un moment qui l’abime. Je souhaite que toute femme puisse s’informer, choisir, être respectée, entourée et entendue. De plus, j’aime le travail avec les autres membres où chacun.e a une place reconnue, peut proposer, porter ou participer aux projets qui l’enthousiasme.

Paola HIDALGO a fait des études en Anthropologie (ULB) et a obtenu le Premier prix de l’Université des femmes pour un mémoire féministe. Elle travaille à Bruxelles Laïque et au sein de la Plateforme pour promouvoir la santé des femmes. Elle est également administratrice de l’asbl Femmes et santé. Son engagement vise le renforcement des capacités des femmes en lien avec leur santé sexuelle et reproductive et la lutte contre les discriminations. Elle a également mené des missions d’évaluation de services de maternité pour des organismes internationaux (UNFPA) et assisté des médecins pratiquant des accouchements à domicile dans son pays natal, l’Équateur.

Une confrontation personnelle aux dispositifs de contrôle médical lors de ses grossesses et les violences obstétricales observées dans son entourage l’ont poussée à chercher des professionnelles pratiquant un suivi respectueux, ce qui permit un rapprochement avec des associations de usagères francophones (Ciane et AlterNatives) et une problématisation des dimensions historiques, sociologiques et anthropologiques des systèmes de santé.

En 2014, elle organise un cycle de projections sur les droits des femmes pendant la grossesse. A l’issue de ce cycle naît l’idée de créer un collectif ayant pour but d’interpeller les responsables politiques sur les conditions de la grossesse et l’accouchement en Belgique. C’est ainsi que, aux côtés d’autres participantes à cette démarche, elle fonde la Plateforme pour une naissance respectée.

 

Anne-Sophie HUBAUX

Marie-Hélène LAHAYE, juriste, féministe, auteure du blog « Marie accouche là  » (http://marieaccouchela.blog.lemonde.fr/ ) et du livre « Accouchement : les femmes méritent mieux » (Michalon) (http://www.michalon.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=500623).

J’apprécie l’engagement citoyen des membres de la Plateforme afin de porter les questions d’accouchement et de naissance au niveau politique. J’apprécie également la composition de la Plateforme, qui regroupe à la fois des professionnel·le·s de la santé et des usagères, qui agissent ensemble pour sensibiliser l’opinion publique et les politiques sur le respect de l’accouchement. J’aime enfin son mode de fonctionnement qui permet à chacun.e de lancer un projet qui lui tient à cœur, auquel se joignent les personnes intéressées afin de le mettre en œuvre.

Stéphanie LANGELEZ

Caroline POWIS est une jeune maman et professeur de Yoga, Caroline a baigné toute son enfance dans le monde de la naissance, sa Maman étant Sage-Femme libérale. Consciente très tôt des enjeux autour de cet évènement intime, elle a vécu un accouchement parfaitement protégé et respecté. Convaincue que ce respect devrait être la clé de tout évènement autour de la naissance, elle soutient depuis ses débuts les actions de la plateforme.

Fabienne RICHARD est une sage-femme française qui s’est spécialisée en médecine tropicale et en santé publique (MSc, PhD). Elle a travaillé comme sage-femme hospitalière en France et dans plusieurs pays (Afghanistan, Burkina Faso, Kenya, Liberia, Somalie, Sri Lanka) pour Médecins sans frontières et l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers. Elle est sage-femme référente « Mutilations Génitales Féminines » (MGF) et est impliquée dans des recherches sur les MGF et dans l’écriture de guidelines cliniques pour le Ministère de la Santé en Belgique. Elle est actuellement directrice du GAMS Belgique (Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles) et sage-femme au Centre Médical d’Aide aux Victimes de l’Excision au CHU St-Pierre (CeMAViE).

Fabienne a rejoint la plateforme a ses tous débuts en 2014. Fabienne a toujours été révoltée par les violences verbales ou physiques dont elle a pu être témoin dans les salles d’accouchement ici ou là-bas. Elle pense que ces violences non pas de frontières et ne sont pas l’apanage de pays à faible ressources. En tant que Directrice du GAMS, elle considère les épisiotomies de routine non justifiées médicalement comme des mutilations sexuelles féminines.

Antoine SAINT DENIS

Stéphanie Waffelman, ergothérapeute de formation, je suis également spécialisée en soins palliatifs et comme référent pour la démence. Ces deux spécialisations m’ont appris à sortir du cadre médical classique et   envisager les soins sous un angle axé sur l’autonomie et les droits du patient qui sont devenus essentiels à ma pratique professionnelle.
Je suis également maman de deux garçons.

Pour mon premier enfant, pendant l’accompagnement de ma grossesse et lors l’accouchement, j’ai subi un certain nombre de violences : mensonge, manipulation, infantilisation, acte médicaux invasifs posés sans mon consentement et même sans me prévenir au préalable… qui ont eu des impacts négatifs important tant pour moi que pour mon fils.

C’est pourquoi je m’investis dans la plateforme, afin que ce genre de chose n’arrive plus.

Michèle WARNIMONT

63 thoughts on “Membres

  1. Pingback: viagra pill 100

  2. Pingback: canada pharmacy cialis

  3. Pingback: 40mg cialis forum

  4. Pingback: generic viagra 25mg

  5. Pingback: gas station pills with sildenafil

  6. Pingback: 50 mg generic viagra

  7. Pingback: cialis online prices

  8. Pingback: viagra cheap online order

  9. Pingback: buy sildenafil tablets online

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.