Projection et discussion avant première « À la vie »

23 mars 2022

Film de Aude Pépin avec Chantal Birman, sage-femme

Ce mercredi, la plate-forme a organisé la projection en avant-première au Kinograph à Bruxelles du film « À la vie » de Aude Pépin avec Chantal Birman, sage-femme. Nous avons eu la grande chance de les avoir toutes les 2 pour présenter le film mais aussi lors d’ une discussion animée par Florence G., la présidente de la plateforme. 

La salle était bien remplie, 300 personnes sont venues à cette soirée. Beaucoup de sages-femmes mais aussi des médecins généralistes, des psychologues, des étudiantes, des parents et futurs parents, des doulas…

Scène du cinéma

Chantal Birman, sage-femme libérale et féministe, a consacré sa vie à défendre le droit des femmes. Elle prend sa retraite mais dans le film, nous assistons à ses dernières rencontres avec des jeunes parents qui viennent d’ avoir un bébé. Des moments de joie mais aussi des moments de détresse, la réalité du post-partum y est bien représentée.

La discussion après le film a tourné autant autour de la réalisation du film, mais aussi autour du discours féministe et engagé de Chantal Birman.

« S’occuper des femmes, c’est forcément militer ! »

Elle insiste beaucoup sur le fait de ne rien lâcher car les droits des femmes sont fragiles et qu’on pourrait les perdre en un rien de temps.

Merci au Kinograph pour cette magnifique soirée ainsi qu’à Chantal Birman et Aude Pépin pour leur travail et leur présence.

Vous souhaitez organiser une projection, n’hésitez pas à contacter : https://tandemfilms.fr/film/a-la-vie

Le GIP a organisé une journée d’étude : Quand les patients nous poussent à sortir de nos guidelines…

Le 18 mars le GIP (Groupe interdisciplinaire-interuniversitaire de périnatalité ULB/UCL) a organisé une magnifique journée d’étude. L’équipe de la Plateforme était présente.

Au programme

  • L’approche philosophie : Ecouter deux logiques non nécessairement compatibles
  • L’approche juridique : Ce que dit le droit
  • L’approche médicale : Naviguer entre protocoles et respect des demandes & Difficultés dans le rapprochement des points de vue, souci de bienveillance obstétricale.

Avec l’analyse de 3 cas pratiques: violences obstétricales, accouchement à domicile non assisté et bébé lotus.

Une journée riche de réflexions et de remise en question tant sur soi-même qu’avec les autres, sur la relation des soignants avec les parents et au sein des équipes, sur les attentes des soignants, les désirs des parents, les droits des parents et ceux des soignants, l’application des protocoles ou critères qui doivent être évalués à chaque situation individuelle, une balance bénéfices/risques toujours réfléchie au plus juste et l’importance et nécessité d’un consentement éclairé.

Nous retiendrons un nouveau mantra !

Et surtout cette magnifique conclusion :

N’oublions pas les priorités du soin à l’heure où des maternités sont bombardées.

Mais l’expression des usagères est une invitation salutaire à nous améliorer par le dialogue transdisciplinaire.

D’autres y réfléchissent dans le monde.

Merci aux organisateurs.ices pour cette journée de recul et de remise en perceptive. Plus d’information ici :

http://www.gip-perinatalite.be/actualite.php

Le programme de la journée


Féminisme, antiracisme et écologie : Regards sur les violences gynécologiques et obstétricales.

Le 16 mars dans le cadre des Midi d’Etopia, nous avons été invitées à participer à une conférence. En effet, notre étude continue de faire parler d’elle et permet d’aborder le sujet des violences gynécologiques et obstétricales sous des angles différents. Un aspect moins connu de ce phénomène, c’est qu’il peut voir s’y superposer le racisme et le sexisme.
Pour cette conférence, plusieurs invités se sont croisés :

– Marie-Hélène Lahaye, juriste, féministe et autrice de « Accouchement : les femmes méritent mieux »;
– Florence Guiot, présidente de la Plateforme pour une naissance respectée;
– Aissatou Diallo, étudiante infirmière et membre de la Plateforme.

Dans un premier temps, l’historique de l’émergence de cette question dans le débat public a été présenté par Marie-Hélène Lahaye. Dans un deuxième temps, Florence Guiot a présenté l’étude récente de la plateforme. Ensuite, Aissatou Diallo est venue témoigner de son expérience personnelle.

Pour terminer, la discussion serait lancée par Catherine Donner, gynécologue à l’ULB. De nombreux échanges de réflexions et de questions ont eu lieu. C’était un temps très riche pour mieux comprendre la complexité de cette situation. Merci à Etopia et à Sophie WUSTEFELD d’avoir invité la Plateforme.

Soirée littéraire : Découvrir le partenariat Femme – Sage-femme

soirée littéraire 22 février 2019

La profession de sage-femme reste peu ou mal connue en Belgique. Nous vous proposons de rencontrer deux sages-femmes aux parcours uniques. Leurs trajectoires illustrent le chemin de renforcement mutuel aux côtés des femmes, pour des grossesses et des accouchements en toute bienveillance.

Vendredi 22 février 2019 à Bruxelles, venez rencontrer deux sages-femmes exceptionnelles :

  • Francine Caumel-Dauphin, ancienne cheffe de service à Necker. Elle a soutenu la mère de la petite Amandine (premier « bébé éprouvette » en France) dans sa volonté d’accoucher par voie vaginale, alors que René Frydmann voulait lui imposer une césarienne. Aujourd’hui, Francine Caumel-Dauphin estime que l’accouchement à domicile est un idéal à promouvoir. Elle vient publier l’ouvrage « Mieux accoucher, c’est possible. Pour en finir avec ‘Accouche et tais-toi! ».
  • Estelle Di Zenzo, dont les parcours de mère et de sage-femme sont étroitement imbriqués. Elle est vice-présidente de l’Union Professionnelle des Sages-femmes Belge (UPSfB).

A la Maison du Livre de Saint-Gilles.

Venez nombreuses et nombreux !

https://www.facebook.com/events/290656115138952/
Une initiative de la Plateforme citoyenne pour une naissance respectée
P.A.F: 4€ ; 2.5€ tarif réduit
Billetterie : https://www.weezevent.com/decouvrir-le-partenariat-femme-sage-femme

Soirée-débat. Gynécologie, obstétrique: mettre fin aux maltraitances.

2018 gynécologie, obstétrique
2018 gynécologie, obstétrique

Vendredi 2 février 2018 à 20h à Bruxelles

Soirée-débat avec:

Valérie Auslender, médecin généraliste attachée au Pôle santé de Science Po, auteure du livre « Omerta à l’Hôpital« .
Mélanie Déchalotte, journaliste, auteure du « Livre noir de la Gynécologie« 
Marie-Hélène Lahaye, auteure du blog « Marie accouche là » et du livre « Accouchement : les femmes méritent mieux« 

L’année 2017 a été marquée par une prise de conscience des violences obstétricales, mais aussi des maltraitances subies par les futur.es soignant.es. Comment repenser notre système de santé pour que ces mauvaises pratiques disparaissent ? Quelles sont les pistes pour respecter les femmes et leur rendre leur autonomie et leur liberté ? Comment la bientraitance peut-elle devenir la norme, tant pour les patient.es que pour les soignant.es ?

La soirée-débat à Bruxelles portera sur le thème Gynécologie, obstétrique : mettre fin aux maltraitances, avec trois auteures, personnes-clés dans la médiatisation de ces questions.

Lieu: Le Poisson sans Bicyclette (café féministe), rue Josaphat 253, 1030 Schaerbeek

Entrée gratuite. Inscription obligatoire via ce lien.

En partenariat avec Bruxelles Laïque, le CERE asbl et le Poisson sans Bicyclette.

SMAR : Découvrez la synthèse de nos soirées citoyennes

public

Naissance respectée image LigueFamille

Dans le cadre de la Semaine Mondiale pour un Accouchement Respecté (SMAR)

La Plateforme pour une Naissance Respectée

Vous invite à découvrir la synthèse des soirées citoyennes autour de la naissance

Le jeudi 19 mai 2016 à 15h30 -18h00

À la Ligue des familles, avenue Emile de Beco 109, 1050 Bruxelles

Entrée gratuite.

Pour des raisons d’organisation, nous vous demandons de vous inscrire dans le formulaire ci-dessous.

Billetterie Weezevent